Ce 24 mars aura donc réuni la Paroisse Saint Martin, autour de ses deux prêtres, le Père Jean-Hugues Malraison et le Père Simon Mahoungou, en l’église de Crémieu.
Temps fort, sans aucun doute, pour les chrétiens de ce coin du Nord Isère, qui quelques années après la création de la paroisse Saint Martin de l’Isle Crémieu, font à nouveau le point sur son avenir.
Sommes-nous, comme nous le commande l’Evangile, sur les pas du Christ ? Sommes-nous sur la voie de son Amour pour l’humanité ?
Bien sûr il ne s’agit pas ici de faire une quelconque autosatisfaction, mais bien plutôt de se projeter sur ce qu’il nous faut réaliser de mieux pour que notre Foi et notre « prochain » soient au coeur de nos actions et de nos vies-mêmes.
Dans l’église de Crémieu, par petits groupes, après un temps de prière, vient un temps de réflexion autour des cinq essentiels -prière, évangélisation, formation, service, fraternité- qui structurent nos actions sur le diocèse. Sur chacun de ces points, nous nous interrogeons sur ce que nous avons à faire pour être fidèles au Christ.
Temps de rencontre, parfois silencieux, parfois nettement plus animé, l’ambiance est joyeuse.
Avec les débats, les échanges, la chaleur monte et la convivialité fait son oeuvre, la fraternité prend place.
Par ce partage profond et amical, à la lumière de notre foi, la Paroisse petit à petit prépare son futur et son élan missionnaire qui, nous le pensons, sera dynamique.
En ce samedi 24 mars, il fait beau, et nous sommes enfermés dans l’église en communauté, mais nos coeurs sont dans la joie, enthousiastes, de cette assemblée fraternelle qui inaugure pour demain, sur la Paroisse de L’Isle Crémieu, les chemins de nos actions et donc annonce pour nous les prémices d’un nouveau printemps.