Saint Joseph, le Père de Dieu

Saint Joseph, le père de Dieu.

Il aurait fallu le pape François pour restituer à saint Joseph toute sa place dans les prières eucharistiques II, III et IV, même s’il était déjà dans le canon romain. Cela n’était qu’une question de justice puisque Marie son épouse est nommément citée dans toutes les prières eucharistiques. On ne pouvait les garder ainsi longtemps séparés.

Le personnage de Joseph est peu présent dans la littérature biblique et néo-testamentaire. On ne sait vraiment pas grand-chose à son sujet en dehors de quelques références qui lui sont faites à travers les évangiles de Matthieu et Luc. A travers les différentes lignes qui lui sont consacrées dans le nouveau Testament, saint Joseph apparaît comme un serviteur, un intendant. C’est un juif pieux et juste qui, on peut le remarquer a une connaissance de la Loi. Attendant le relèvement d’Israël et la restauration de la dynastie davidique comme de nombreux juifs de son époque, saint Joseph était un homme à l’écoute de l’Esprit. Sa docilité à la voix de l’Esprit lui permit d’obéir aux instructions et recommandations dont l’Ange du Seigneur lui fit part au sujet de la naissance de l’enfant-Dieu que portait sa fiancée Marie. Joseph s’oublie pour laisser place à la volonté divine. Il se laisse déranger par Dieu dans ses projets, pour aider à la réalisation du projet de l’Incarnation du Verbe de Dieu. Sans Joseph, cet homme juste, Marie aurait été une mère-célibataire, et Jésus aurait grandi dans une famille monoparentale, ou Jésus serait tout simplement un enfant sans père.

Avec ces divers aspects qui n’échappent pas à notre regard critique dans notre société aujourd’hui, nous sommes conscients du grand rôle que saint Joseph a joué dans la vie de Jésus. Il a été un père pour Jésus. Si la tradition chrétienne et la théologie considèrent Marie comme la Mère de Dieu. Il faudrait à juste titre couronné Joseph du titre de Père de Dieu. Cela n’est que pure logique, même si ma proposition est osée, je l’avoue. Joseph a permis à Jésus d’avoir une famille, d’avoir un toit, d’entrer dans une culture, d’apprendre un métier. C’est par Joseph en effet que Jésus entre dans la lignée de David puisque Joseph est un descendant de David, comme l’attestent Matthieu et Luc dans l’arbre généalogique de Jésus qu’ils dressent chacun.

Tout comme Marie, Joseph se révèle comme un personnage important dans l’histoire du salut. Il n’a certainement pas le même aura et le même rôle que son épouse Marie avec qui, il formait un couple saint. Mais il aura joué pleinement son rôle de père auprès de l’Emmanuel. Le personnage de Joseph mérite d’être largement diffusé afin de servir de modèle dans notre monde présent où le « m’as-tu vu ?» est en vogue, et les intérêts personnels sont mis en avant au détriment de l’intérêt commun. Joseph a su se défaire de tout cela. C’est un modèle pour tous, homme et femme. Il ne faudrait pas réduire le personnage de Joseph au seul monde masculin. Cela serait trop sexiste et discriminatoire. La vie de saint Joseph est utile à tous dans notre cheminement spirituel.

Toutefois, il est vrai que la dévotion à saint Joseph n’est pas suffisamment répandue. Tant il aime se faire discret. Mais par saint Joseph, nous pouvons aussi obtenir des grâces. Le fils en effet, pourrait-il refuser des faveurs à son père bienaimé, celui à qui, il s’identifiait tout petit. Assurément non. Le lien entre Jésus et Joseph est un lien affectif très étroit.

Pour Jésus, Joseph avait un amour paternel doublé d’une profonde adoration. Et pour Joseph, Jésus avait un véritable amour filial animé d’une parfaite admiration. C’est pourquoi la tradition chrétienne représente toujours Joseph avec l’enfant Jésus dans ses bras. Il nous faut avoir une grande dévotion à l’endroit de Joseph comme nous l’avons à l’endroit de la sainte Vierge. Les deux époux pourraient par leur intercession nous aider dans notre vie spirituelle et dans la pratique des vertus. En nous servant des grains de notre chapelet en ce mois marial, on pourrait peut-être en lieu et place du traditionnel « Je vous salue Marie » dire « Je vous salue Joseph » en ce premier mai.

Pour vivre cette belle fête de Saint Joseph nous pouvons vous proposer de la vivre avec la famille Saint Joseph en copiant le mail ci dessous. Messe à 11h.

Voici les horaires, une partie sera retransmis sur radio espérance. ICI

Voici aussi une conférence du père Michel Marie sur la solennité de Saint Joseph (14 minutes )