RESPECTONS NOTRE AVENIR

Parce que les enfants sont l’avenir de l’humanité,
Parce qu’elle dit « oui » à la vie,
Parce qu’elle dit « oui » aux droits des enfants
à être éduqués par leur papa et leur maman,
Parce qu’elle sait l’importance des racines familiales et de la filiation,
Parce qu’elle est au service de l’humain,
et s’engage pour un monde plus humain,
Parce qu’elle est au contact quotidien avec les personnes broyées par
la toute-puissance de la technique, du marché, et des désirs illimités,
Parce qu’elle promeut l’écologie intégrale qui ne dissocie pas
le bien de l’humanité du bien de l’environnement,
L’Église catholique, à travers ses pasteurs et un certain nombre
d’associations de fidèles, dit « non » à la PMA
pour les couples de femmes et les femmes seules,
comme elle dit « non » à la recherche sur les embryons,
et encore « non » à la création de chimères.
Les enjeux sont trop importants pour que l’Église reste muette.
En s’exprimant ainsi, elle travaille activement à ouvrir un avenir
plus serein à la société.

C’est pourquoi j’encourage les chrétiens à agir et à promouvoir
une vision de l’être humain respectueuse de chacun et de l’avenir
de l’humanité. Chacun discernera en conscience le genre d’action
à mener : auprès des députés de sa circonscription, ou en manifestant
le 6 octobre prochain, ou encore par d’autres actions menées
dans un esprit évangélique et le respect des lois.

+ Mgr Guy de Kerimel
Evêque de Grenoble-Vienne