Funérailles

LES
FUNÉRAILLES À L’ÉGLISE

Quand on vient de perdre un être cher …

Quand on vient de perdre un être cher, c’est avec les pompes funèbres que se décident et s’organisent les premières démarches du parcours funéraire dont la première prise de contact avec la paroisse où se dérouleront les funérailles. Un des membres de l’équipe funérailles, formé à ce service d’Eglise, rencontre ensuite la famille pour préparer la cérémonie des obsèques.

L’équipe funérailles

L’équipe funérailles est chargée d’accompagner les familles ; elle se doit d’être accueillante, capable d’attention silencieuse et de discrétion. Elle s’efforce de partager la souffrance des proches, bouleversés par la mort. C’est à partir de là que l’équipe les aide à affronter, dans la foi, leur épreuve. Lorsque les prêtres ne peuvent assurer les funérailles, les laïcs président la célébration conformément à la lettre de mission reçue du curé. C’est le peuple de Dieu qui est concerné par le service des funérailles ; c’est toute l’Eglise locale, prêtres, diacre, laïcs, qui doit se sentir responsable de la famille en deuil.

Contacter le service funérailles

Plus d’infos :

Maison paroissiale 
18 Rue des Contamines
38460 Crémieu

04 74 90 71 58

Heures d’accueil :

De 9h00 à 11h30, du mardi au samedi

LA CÉRÉMONIE

La cérémonie des funérailles à l’église permet à la famille et aux proches du défunt de se rassembler et de prier pour lui ; c’est un « à- Dieu », une recommandation à Dieu par la communauté rassemblée et priante . La liturgie de la Parole de Dieu illumine le mystère de la mort chrétienne dans la lumière du Christ ressuscité (Catéchisme de l’Eglise Catholique).
La famille en deuil peut, si elle y trouve sens ou si le défunt en avait exprimé le désir, demander qu’il y ait une Eucharistie au cours de la célébration. C’est par l’Eucharistie (communion) que la communauté des fidèles apprend à vivre en communion avec celui qui s’est endormi dans le Seigneur.

La famille peut également faire dire une messe où la communauté priera en mémoire du défunt, le dimanche suivant les obsèques, au trentième jour ou au jour anniversaire.