5 Mars 2019

La Semaine Sainte

« En marche vers la résurrection du Christ ! »

Que retenir de la semaine Sainte ?

La fête pascale est le cœur même de la foi chrétienne. C’est pourquoi nous nous préparons à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte.

« Sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout » (Jean 13, 1)

La semaine sainte commence le dimanche des Rameaux (célébration de l’entrée solennelle du Christ à Jérusalem), inclut le jeudi Saint (célébration de l’institution de l’Eucharistie et du Sacerdoce par le Christ) et le vendredi Saint (Célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix). Elle S’achève avec la Veillée Pascale, pendant la nuit du samedi Saint au dimanche de Pâques (Résurrection du Christ).

Dimanche des rameaux

Six jours avant la fête de la Pâque juive, Jésus vient à Jérusalem. La foule l’acclame lors de son entrée dans la ville. Elle a tapissé le sol de manteaux et de rameaux verts, formant comme un chemin royal en son honneur.
C’est en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux (de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions. Ces rameaux, une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession : marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ.

Le Jeudi Saint 

Le Jeudi Saint, c’est le jeudi précédant la fête de Pâques. Ce jour où nous commémorons la Cène, le repas où Jésus a béni le pain et le vin pour la première fois. Jésus signifiait ainsi qu’il offrait son corps et son sang pour le salut du monde. Nous rappelons aussi que c’est le jour où Jésus a lavé les pieds de ses apôtres les invitant ainsi à se faire les serviteurs des autres.

Le vendredi Saint 

C’est le vendredi qui précède le dimanche de Pâques. Il est célébré traditionnellement comme le jour où Jésus fut crucifié. Il nous rappelle le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus Christ.
Vigile Pascale : La vigile pascale est la veillée nocturne durant laquelle est célébrée la résurrection du Christ la nuit du samedi au dimanche. C’est la « Mère de toutes les liturgies », le cœur et le sommet de l’année liturgique. Elle débute vers le 21 ou 22 heures parfois par un grand feu, lumière du Ressuscité partagée entre tous.

Que pouvons-nous faire pendant cette période préparatoire de pâques ? 

 

Sacrement de la réconciliation 

Pendant la période préparatoire de Pâques, l’Eglise propose le sacrement de la réconciliation. Dieu le Père a manifesté sa miséricorde en son fils Jésus : en lui et par lui, il a voulu tout réconcilier en faisant la paix par le sang de sa croix (2Co 5,18 ; Col1,20).
Jésus, nous invitant à la conversion, il fait lui- même le premier pas et se rend proche de tous. Il aborde ceux qui sont rejetés par leur entourage (Lc19, 2). Ceux qui sont mal‐aimés, en leur faisant prendre conscience qu’ils ont du prix aux yeux de Dieu.
C’est dans la foi en Dieu qui pardonne que le croyant examine sa conscience et reconnaît sa faute.

Chemin de la Croix 

Faire le chemin de la Croix est une cérémonie qui nous fait revivre les évènements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à la signification de ces événements. On pense aux souffrances du Christ et on fait l’expérience de l’amour que révèle son attitude. Cette méditation éveille en nous un sentiment de compassion et de gratitude envers le Seigneur qui nous a aimés jusqu’au bout.
En méditant sur ce temps de la passion, nous trouvons dans l’exemple du Christ l’attitude que nous sommes invités à vivre à notre tour. C’est ainsi que nous participons à la croix du Christ.
(Possibilité de faire le chemin de la croix, peut-être chaque vendredi, à 15h, dans le relais ou clocher, selon les habitudes).

Père Simon