Prière en temps d'épidémie

Les premières communions à Crémieu

Les dimanches 7 et 14 juin 2020, devant la communauté paroissiale réunie dans l’église de Crémieu, deux groupes de 5 enfants, de la paroisse St Martin de l’Isle Crémieu, ont pu réaliser leur désir : recevoir l’Eucharistie pour la première fois.

Originaires de Chamagnieu, Hière sur Amby, St Baudille de la Tour, Trept ou Villemoirieu, ils s’y préparaient avec 15 autres enfants depuis le mois de septembre 2019, quand l’épidémie a tout bousculé.

Dès l’annonce du déconfinement, dix familles, se sont engagées à ce que leurs enfants puissent aller au bout de leur démarche, dans le respect des protocoles sanitaires et en acceptant de modifier tous leurs plans : la date, proposée en dernière minute suite aux dernières mesures légales, le nombre restreint de participants à la cérémonie, avec le port du masque, comme ajout à la tenue de fête !!

Pour préparer ce grand moment, les enfants, toujours en petit groupe, avec leurs catéchistes et les pères Simon et Cyrille, ont pu alors approfondir leur désir de communier et recevoir le sacrement de réconciliation, confiants en l’amour de Dieu.
Et c’est avec une grande ferveur, mais aussi une joie réelle que ces 10 enfants ont reçu pour la première fois le Christ présent dans l’hostie.

Ce fut, pour nous catéchistes, une grande joie de les accompagner sur le chemin de la foi et nous rendons grâce à Dieu pour ces moments de partage et de prière.

Ça y est, les premiers enfants ont reçu le sacrement de l’Eucharistie, en toute simplicité, bien centrés sur la cérémonie. L’église n’a pas changé, juste un banc sur deux d’occupé. Une belle messe avec l’essentiel des familles, de la lumière, des sourires, de la fierté, la joie de se retrouver pour communier ensemble, le bonheur de partager ce grand moment ensemble. Que c’était bon, merci mon Père, mon Dieu.

Laurence

Pour nous parents, un bon moment de recueillement et de prière en voyant notre enfant avancer dans la foi – Joëlle

C’était un moment de joie et de partage, entourée de ma famille et des catéchistes. Merci  Céleste

Merci aux prêtres, aux catéchistes, à la paroisse d’avoir permis aux enfants de clore leurs 3 années de catéchisme par ce sacrement primordial qu’est l’Eucharistie malgré les conditions difficiles actuelles.