26 Mars 2019

Miracles de Jésus, mythes ou réalité ?

Je ne vais pas rédiger un compte rendu méthodique et précis de cette matinée du 24 Mars à Chamagnieu. Je laisse cette lourde et difficile mission aux intelligents, aux organisateurs, aux instruits, à ces personnes dévouées dont les actes m’impressionnent au plus haut point et force mon respect et mon admiration.

Émilie

Donner sans compter

Je parle de ceux qui servent le café avec un sourire sans faille, ceux qui prêchent, qui mènent les débats, qui lisent un texte avec ferveur et sans trembler, qui chantent dans la chorale. Bref, ces personnes qui s’investissent corps et âme dans leur foi, pour leur prochain, pour Dieu.
Alors ce ne sera pas un témoignage rangé et méthodique, veuillez me pardonner.

Ici je ne ressens pas de jugement

Ce jour-là, j’ai entendu dire « Ici je ne ressens pas de jugement. » C’est ce que je retiens de cette matinée.
Nous prenons un café, un croissant, et puis nous regardons une projection sur la vie de Jésus.
Alors soyons honnêtes : Le débat qui suivit ce film n’est pas simple, car chacun est dans un stade de sa foi bien diffèrent mais au final le message passe, chacun s’écoute car nous partageons les mêmes valeurs et la même parole. Vous tous, que vous soyez fervents ou un peu réticents, votre présence ici témoigne de votre soif de Dieu, et c’est absolument splendide.

Le Père Cyril a la voix qui porte

L’heure de la messe arrive, et quoiqu’il advienne : Ces enfants qui préparent leur communion, les voir c’est comme recevoir un acte de foi, et vos visages a tous sont divinement humains : c’est toujours ma plus belle vison. Le père Cyrille, et le père Simon ont la voix qui porte, toujours mots qu’il faut, et cela résonne hautement.

Un repas dans une communauté catholique

Et je terminerai sur notre repas ensemble :
Si vous connaissez la joie de vivre un repas en famille, alors voici la joie de partager un repas dans une communauté catholique. Dans la joie simple, le respect, et l’humour.

Être chrétien en 2019 n’est pas une épreuve

À ma gauche, la conversation est appropriée pour moi : elle porte sur des problèmes et questions simples du réel et de la vie… Mais ne vous méprenez pas sur la simplicité de ces échanges car ils portent énormément de fruit et apportent de belles réponses. Dieu est là dans cette simplicité, dans cette foi d’enfant que je suis encore, dans ces conversations de tous les jours.
À ma droite : un groupe de personnes que j’estime être plus instruites que moi, mènent un débat à propos de théologie, de vie dans l’Eglise, d’évangile, de foi dans le monde, et de voyages.
Je suis tiraillée entre chaque côté.
Car chaque côté est passionnant. La simplicité et l’instruction, le réel et l’expérience, et sans le savoir vous vous complétez magnifiquement.

Je m’étais imaginée qu’en 2019 être chrétien c’est une épreuve.
C’est faux. J’en ai eu la preuve à travers vous tous car Dieu vous porte magnifiquement.

C’est beau une communauté.

Merci.

« J’ai passé une journée agréable avec beaucoup de convivialité. C’est très sympa de rencontrer des personnes que je ne connais pas, merci à l’équipe paroissiale »

Kelly

Rendons grâce à Dieu pour ces beaux moments d’échanges autour du thème miracles, mythe ou réalité ?