Le chemin de croix de l’église Saint Christophe

 

28 février 2021

Début décembre 2020, un évènement est passé inaperçu pour la plupart des paroissiens.
Après plusieurs mois de nettoyage, de lutte contre les insectes xylophages, de soins minutieux dans les ateliers de Caroline SNYERS, restauratrice du patrimoine et de ses collègues, le chemin de croix a repris sa place sur les murs de l’église de Chamagnieu.
Ce chemin de croix est composé de 14 tableaux peints sur toile végétale, de 125 cm de haut sur 70 de large. Leurs cadres en bois doré et mouluré sont surmontés de croix fleuronnée.
Il a été peint par Lucien CHOVET, à Paris, dans la seconde moitié du XIXème siècle. L’atelier de cet artiste a créé de nombreux chemins de croix que l’on retrouve aux 4 coins de France et à Ottawa.
Lors de la rénovation de l’église en 1999, plusieurs tableaux ont souffert de leur dépose et ont été déchirés. La chute de 2 stations en 2019 a incité la commune et l’Association des Amis de Patrimoine à travailler de concert pour trouver les subventions nécessaires aux travaux de restauration et au suivi du projet.

Un chemin de croix, qu’est-ce ?

Dans la liturgie chrétienne, le chemin de croix est un acte de dévotion dans lequel le fidèle commémore la Passion du Christ. Le récit de la passion, de l’arrestation de Jésus jusqu’à sa mise au tombeau se lit sur divers supports : tableaux, statues, plaques, monuments ou crucifix et appelés « stations ». L’apparition de cette pratique remonte au bas -Moyen Age, durant la période du retour des croisades. Le nombre de stations variait de 7 à 37. Au XVIIème siècle, les Franciscains généralisent l’installation de chemins de croix dans leurs églises, avec l’aval du pape Innocent XI. En 1742, Benoit XIV réglemente l’installation des stations. Le nombre de 14 stations s’impose en Italie, en grande partie par le travail de Saint Léonard de Port-Maurice, franciscain italien décrit comme « l’apôtre du chemin de croix ».
Les scènes permettaient aux fidèles qui ne pouvaient pas réaliser de pèlerinage de célébrer la Passion du Christ. Au XIXème siècle, de nombreux prêtres ont utilisé ce moyen pour faire revivre la pratique religieuse après la Révolution française.

Comment prier le chemin de croix ?

La prière du chemin de croix se vit durant le carême, le vendredi à 15h, en commémoration de la Passion du Christ. Devant chaque station, les fidèles prient, écoutent une Parole d’Evangile et chantent hymnes et psaumes.(voir dans notre carnet de chants)
Lorsque nous suivons Jésus sur cette « via crucis », c’est lui qui nous montre sa présence. Le Chemin de Croix, c’est Jésus qui souffre pour nous, et avec nous.

« Dans la Croix du Christ, il y a tout l’amour de Dieu, il y a son immense miséricorde. Et c’est un amour auquel nous pouvons nous fier, auquel nous pouvons croire. » 

Pape François

A Chamagnieu, la prière du Chemin de croix aura lieu vendredi 5 mars à 15h.